Testez vos revêtements du sol au plafond

par fanny | mai 2019

Vous connaissez déjà nos technologies qui permettent l’essayage virtuel de meubles avec un rendu haute-fidélité. Et pourquoi pas l’essayage de sols ou de murs ? C’est le pari que relève Innersense et l’objet de cet article. Tester en réalité augmentée vos revêtements du sol au plafond, vous nous suivez ?


La technologie

Afin de pouvoir tester virtuellement un revêtement de sol ou de mur, il faut que l’outil soit en mesure de scanner la totalité d’un espace, détecter les meubles et objets présents dans cette même pièce, construire un plan en 3D afin d’analyser l’espace et proposer des revêtements à projeter qui s’adaptent parfaitement à l’intérieur.

Attention, ici débute la partie technique, si vous ne souhaitez pas approfondir ;-), rendez-vous au paragraphe suivant ! (Les usages).

La technologie utilise des données au format RGBD. Il s’agit d’un format possédant des données colorimétriques (RGB) avec en plus une donnée spatiale : la profondeur (Depth). Le traitement de ce type de données permet de créer un « mesh » ou maillage de l’espace scanné. Tout ceci sert à obtenir les informations de profondeur et donc de distance des éléments réels filmés ou scannés par rapport à la caméra.
Pour entrer un peu plus dans le détail de la récupération de ces données, il existe différents types de capteurs de profondeur. L’un d’eux est time of flight dont le principe est d’envoyer un faisceau lumineux qui va être réfléchi par les objets d’une scène réelle puis reçu par un autre capteur. La distance entre le premier capteur et les objets se calcule à partir de la valeur temps entre l’émission et le retour de la lumière. Le temps est converti en distance (D = VxT).
Après le traitement des informations de couleur et de profondeur détaillées plus haut, il est possible de récupérer un modèle 3D simplifié de la scène scannée par l’utilisateur.

Pour en savoir plus :

Ce type de technologie ouvre les portes à une grande variété d’utilisations, surtout étant donné son prix abordable pour un rendu très qualitatif et professionnel (pour quelques centaines d’euros pour ce type de capteur).


Quels usages ?

Notre outil est un nouveau moteur pour l’habitat type appartement ou maison individuelle et s’adresse donc particulièrement à deux corps de métiers: les fabricants ou revendeurs de produits de revêtements sols-murs et les architectes décorateurs d’intérieur.

Les fabricants et revendeurs

Fabricants et revendeurs s’adressent à des utilisateurs professionnels et particuliers. En magasin il est toujours difficile d’imaginer un intérieur recouvert d’un parquet seulement à partir d’un échantillon de lame. L’idée est encore une fois d’aider le client à se projeter et de prévoir un espace sur place qui pourrait être assimilé à une cabine d’essayage. En lui proposant un espace dédié avec la possibilité de projeter un sol ou un mur complet en réalité augmentée, le consommateur se sentira mieux accompagné et pourra prendre plus rapidement une décision d’achat.

Par ailleurs, ce type de magasin met souvent à disposition un service de pose à domicile. L’une des grandes difficultés que rencontre régulièrement le client final est de décider le sens de pose du parquet par exemple. Il est courant de dire que la pose d’un parquet se fait dans le sens de la principale source de lumière d’une pièce. Mais les professionnels du secteur s’accordent à dire que la théorie ne tient pas vraiment compte des particularités de chaque pièce. Equipés d’une tablette, ils peuvent alors aisément projeter chez leurs clients le revêtement choisi en variant les sens de pose pour les aider à choisir le meilleur rendu visuel.

Les architectes et décorateurs d’intérieur

L’outil présente aussi de beaux atouts pour les métiers d’architecte et décorateur d’intérieur. Dès le premier rendez-vous il s’agit pour eux de montrer et engager le client. Pas besoin de prise de plan ni de travail en amont (en scannant les surfaces, l’application prend automatiquement les cotes), l’application sol-mur permet de dégrossir l’expression du besoin et d’orienter le client vers un type de décoration :

  • Intégration d’une texture
  • Intégration de la pigmentation (couleur)
  • Géométrie (type de revêtement proposé

En un seul rendez-vous, le professionnel pourra passer à l’étape de conseil pour l’association des revêtements du sol et des murs et travailler dans une logique dite inspirationnelle grâce au digital.

D’autres axes d’application pour différents secteurs sont prévus. Nous pensons par exemple aux courtiers en travaux dans une logique de transformation d’espace.Ou encore aux promoteurs et constructeurs d’habitations individuelles pour qui il serait possible de proposer un bien avec des revêtements en accord avec le souhait des acheteurs.


A quand l’application sol-mur chez Innersense ?

 

Vous l’aurez compris, notre application s’inscrit parfaitement dans l’évolution de l’approche du retail par le client quel que soit le secteur d’activité (ameublement, revêtements, mode). Elle met à disposition une technologie qui utilise intelligemment le digital, représente un gain de temps et aide à se projeter.
L’application prototype est prête et fonctionnelle et nous livrerons nos premiers clients dès l’année 2019. Intéressés ? 😉

 

Stay tuned